Pêche de la truite de mer.

La truite de mer, un poisson combatif apprécié des pêcheurs.

La truite de mer fait partie de ces poissons migrateurs qui, après une période passée en eau douce, descendent en mer avant de remonter dans leur rivière natale pour se reproduire. Il n'y a aucune différence, à l'origine, entre la truite fario (ponctuée de points rouges) et la truite de mer argentée qui ressemble à un saumon. La truite de mer est en fait une truite fario qui, pour des raisons inconnues, dévale un jour vers la mer et adopte le comportement du saumon. Ce poisson, discret et très farouche, semble revenir sur nos côtes.  Le problème pour le pêcheur c'est que, quand elle remonte pour se reproduire, la truite de mer ne se nourrit pas plus que le saumon. Comme pour la pêche au carnassier, il faut  compter sur l'agressivité du poisson pour faire quelques prises. La Normandie a acquis une réputation justifiée pour ses gros poissons, on y prend fréquemment des truites de mer de 5 kilos. Si en rivière le poisson ne se nourrit guère, en mer c'est une autre affaire. Le prédateur fonce sur les bancs de lançons avec voracité.

 truite-mer

La pêche dans l'océan ressemble un peu à celle du bar. En effet on pêche à la fin du descendant et au début du montant. Le matériel, d'une extrême simplicité, se compose d'une canne à lancer léger , d'un moulinet à tambour fixe garni de Nylon 25/lOOe, d'un petit plomb pincé à 80 cm de l'hameçon et d'un lançon frais ou congelé. Tout ce matériel est disponible sur integral pêche.Vous lancez à proximité des brisants et ramenez doucement. La truite de mer peut attaquer avec une brutalité inouïe, mais elle peut aussi suçoter l'extrémité du lançon. Bien ferré, le poisson commence par sauter hors de l'eau, puis il file comme un trait. Il faut alors rendre la main car ce furieux départ risque de casser la ligne. Les casses au ferrage sur des poissons qui peuvent atteindre 4 livres sont assez fréquentes. Après le rush initial, la truite donne de violents coups de tête et opte pour la défense statique agrémentée, parfois, de cabrioles. Dans l'épuisette, le poisson apparaît enfin dans toute sa splendeur : robe verte et brune avec des éclats d'or, ventre nacré et mouchetage noir caractéristique.

C'est assez difficile, au premier coup d'œil, de distinguer une truite de mer d'un saumon. Les deux poissons sont de couleur argentée et présentent sur le flanc des points noirs. Ce sont précisément ces points noirs qui vont vous permettre d'identifier les espèces, car, contrairement à la truite de mer, le saumon ne présente pas de points noirs en dessous de la ligne médiane. Les deux espèces cohabitent bien.

Ailleurs sur le Web.

Partager.

Liens utiles

Sélectionné pour vous